P1090164c






Le vent s'est arrondi
Pour mieux lover la vague
Pour mieux la caresser
De toute sa tendresse
Et l'emmener danser
D'un mouvement moëlleux
Dans l'espace infini
Fait de bulles volages
Et de tremblante mousse

Dans une valse souple
Il lui dit son désir
De mêler leurs soupirs
Au doux chant des étoiles

La vague se fait lascive
Et ne sait résister
Aux frissons d'allégresse
De cet accord parfait