28 novembre 2010

Il neige ...

Tout est blancUn voile de douceur est venu dans le soirEtirant sa blancheur sur toute la campagneLes flocons endormis se sont laissés allerEt dans la nuit glacée ont déployé leurs ailesUn homme à froidBlotti dans le renfoncement d'une ruelleEnglouti et perdu dans son îlot désertEnseveli sous le mépris des promeneursUn homme affaibli tremble de peur et de froidQuelqu'un est mortL'ais-je vu tout à l'heure, yeux baissés et presséeDe rentrer bien au chaud à l'abri des soucisAis-je vu son regard implorant et briséAis-je pensé un instant... [Lire la suite]
Posté par Fanzzesca à 12:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

25 novembre 2010

Souvenirs, souvenirs !

Merci ma Françoise de m'avoir passé le premier tag-relais de mon nouveau blog. Il me permettra de parler un peu de moi à ceux qui ne me connaissent que depuis la naissance de mes "Rêveries nocturnes" et aussi de me rapprocher un peu plus de ceux qui me connaissent depuis plus longtemps.1 - Quand vous étiez petit(e), que répondiez-vous à la question : "Et toi, que veux-tu faire quand tu seras plus grand(e) ?"Lorsque j'étais petite enfant, j'ai d'abord voulu être "fermière" car j'adorais les animaux et... [Lire la suite]
Posté par Fanzzesca à 18:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 novembre 2010

Il arrive parfois ...

Il arrive parfois, et par un délicieux miracle, qu'une sirène fragile revête ses habits de bohémienne. C'est là l'un de ses plus grands secrets.Alors elle s'en va sur les routes ... comme l'ont toujours fait ses ancêtres, les rejoignant ainsi dans le bonheur sublime de l'évasion du corps et de l'âme. La bohémienne en a besoin. Un besoin vital ...La bohémienne voyage si souvent. Elle aime partir à l'aventure sur une longue et sinueuse route ondulant comme un ruban sa Liberté, au gré de ses envies, au gré des jours qui... [Lire la suite]
Posté par Fanzzesca à 14:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 novembre 2010

Je suis ...

Je suis à la croiséeDes chemins de ma vieSinueux et farouchesTous de creux et de bossesJe ne sais si je doisContinuer droit devantEt porter malgré moiLe fardeau inutileQue le fil de mes ansA amassé pour moiJe me demande pourquoiLes sentiers parfumésQui bordent l'autorouteMe font signe à tout vaSans que je trouve en moiL'énergie d'avancerD'un côté ou de l'autreAlors je reste làEffrayée et inquièteLes bras le long du coeurLe corps comme endormiDans une brume opaqueJe suis face au destinDe mes jours à venirJe suis à la frontièreD'une... [Lire la suite]
Posté par Fanzzesca à 12:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]