29 octobre 2010

Une longue nuit

J'ai perdu mon cheminDans les dédales sans finD'un automne implacableMon rire s'est envoléDans les méandres flousD'un été douloureuxBlême, morne et meurtrieMa vie s'est réfugiéeDans une longue nuitLaissant mon âme exsangueEt mon flanc gémissantAbandonnant mon coeurSous le poids d'un ciel grisLe soleil impuissantS'est lâchement glisséDans quelques feuilles mortes
Posté par Fanzzesca à 14:19 - - Commentaires [17] - Permalien [#]